Now Reading
Les frères togolais, courageux face au coronavirus
Ubuntu DNA Summit Post-Event Review
EVENT: Doing business in China
China, mental health and me (part two)
EVENT: Africa-China relations in motion
China, mental health and me
Ghana-China Week kicks off
Colour me BLACK

Les frères togolais, courageux face au coronavirus

Editorial Team
Traduite par Ibrahim 

La ville de Changzhou, situé dans la province du Jiangsu (Chine centrale et orientale), est le lieu où Badou et Chris, deux ressortissants togolais qui ont vécu sur ce territoire là pendant trois ans, terminent une autre journée en aidant un hôpital local dans la lutte contre le coronavirus.

Black Livity China c’est adressé au couple pour les remercier de leur travail acharné, en savoir plus sur leur routine quotidienne et pourquoi ils ont choisi de faire du bénévolat.

«Dans notre ville, il y a un hôpital local qui travaille dur depuis le début de l’épidémie. Donc nous avons  décidé d’aller là-bas pour voir comment  les aider », nous explique Chris, un employé de Lipute Technology.

«Premièrement, nous sommes sortis pour être gardes du corps afin d’empêcher les gens d’entrer dans certaines zones et environ de l’hôpital. C’était une zone contaminée, et l’hôpital voulait s’assurer que les gens n’entreraient pas, alors nous avons pris la tâche de surveiller la zone. ”

Plus tard, l’hôpital nous a approchés et nous a invités à travailler à leurs côtés pendant cette période difficile. »

Le couple a depuis, participé à de nombreuses tâches différentes, plus récemment en vérifiant les températures des personnes qui entrent dans les zones mises en quarantaine pour contrôler la propagation du coronavirus. (Les indications officielles suggèrent que les températures corporelles supérieures à 38,1 ° C chez les adultes sont considérer ayant de la fièvre, un symptôme précoce du coronavirus.) C’est un moment crucial pour un tel travail, parce que  les travailleurs migrants reviennent à Changzhou en grand nombre maintenant que les vacances de la fête du printemps tirent vers leur fin.

Qu’est-ce qui a motivé le couple à aider? «Nous espérons montrer à nos compatriotes africains de ne pas avoir peur», dit Badou, «le volontariat nous aide à rester en sécurité et protège la région. Grâce à Dieu, nous sommes toujours en bonne santé. »

Chris poursuit  sur le fait  que «la raison principale est de lutter contre cette maladie. ”

«Nous voulons montrer aux  chinois que c’est aussi notre maison ici ; la lutte contre le coronavirus n’est pas un sujet seulement chinois, elle doit être combattus par tous.»

Bien que la nouvelle épidémie  du coronavirus ait fait plus de 800 morts et infecté plus de 37 000 personnes dans le monde, ces deux hommes sont restés courageux face aux risques en faisant du bénévolat en pleine période dangereuse.

See Also

Plusieurs membres de nos communautés ont félicité les deux hommes,  pour avoir intensifié leurs efforts  pour aider notre pays d’accueil en temps de besoin:

Lorsqu’on lui a demandé comment les autres pourraient aider et s’ils le devraient, il a répondu: «Il y a déjà beaucoup de bénévoles, mais il y a de la place pour plus. Quiconque qui souhaite nous rejoindre est plus que bienvenu; il leur suffit de venir à l’hôpital local. »

De nombreux Africains se sont mobilisés afin de soutenir les efforts des autorités locales. Un frère zimbabwéen, Munyaradzi Gurure, fait du bénévolat à la gare de Yulin dans la région autonome de Guangxi Zhuang où il vérifie la température corporelle des passagers à l’entrée.

D’autres ont proposé leurs services professionnels, tel qu’un  médecin africain aidant à atténuer l’épidémie du coronavirus.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top